AIP : mobilisation à Etalle !


Ce matin, en front commun, notre FGTB Luxembourg a mené différentes actions en province de Luxembourg : piquets à l’entrée de certaines entreprises, distribution de tracts dans quelques villes, mais aussi une opération en plein cœur d’Etalle, dans le sud-luxembourgeois. Avec quel objectif ? Dire aux patrons que non, ce sera définitivement non aux 0,4% d’augmentation salariale proposés par la FEB dans le cadre des négociations de l’accord interprofessionnel (AIP).

Joël Thiry, notre Secrétaire régional, a rappelé la crise sanitaire sans précédents que le monde économique vient de traverser, et traverse encore, une crise aux conséquences sociales lourdes, notamment quant à l’émergence criante des inégalités à tous les niveaux, surtout au niveau des travailleurs. Alors qu’en parallèle, certains n’ont eu de cesse de s’enrichir (Carrefour : +18% de bénéfice net ; Colruyt : 511 millions de bénéfices ; Ikea : 49 millions de bénéfices…).

Et on devrait se contenter de 0,4% d’augmentation salariale pour les travailleurs ? Pas question !

La FGTB Luxembourg a profité de la présence de Mélissa Hanus (Présidente provinciale du PS), de René Collin (Président provincial du cdH), Yves Evrard (Député régional MR) et Nicolas Stilmant (représentant Ecolo), pour les interpeller sur les revendications qu’elle émet depuis plusieurs semaines. A savoir : 🔴 Revoir la loi de ’96 🔴 Avoir une norme indicative et donc une liberté de négocier une juste répartition des richesses produites 🔴 Une révision des salaires minimums 🔴 La création d’un Fonds de Solidarité des employeurs qui permettrait de financer une augmentation de 1€ des salaires 🔴 Des aménagements de fins de carrière.

Tous se sont déclarés prêts à faire remonter les informations à leur parti et à prendre des initiatives en faveur des travailleurs.

Nos militants présents attendent maintenant des réponses claires, pas uniquement de vagues promesses mais des engagements concrets !

Portfolio