400 militants à Arlon pour la lutte contre la pauvreté !


Face au refus des organisations patronales d’utiliser « l’enveloppe bien-être », la FGTB, en front commun, est passée à l’action ce lundi matin, partout dans le pays.

Notamment à Arlon pour la FGTB Luxembourg, où le hall polyvalent a accueilli près de 400 militants des trois syndicats, venus défendre les allocations sociales (pension minimum à 1.500 euros nets/mois, refinancement de la sécurité sociale, des services publics et des soins de santé…).

Divers témoignages de travailleurs et d’allocataires sociaux durant la période Covid ont rehaussé le meeting. Notamment, pour la CGSP, celui d’Anne Lafontaine, travailleuse au home Libert de Marche-en-Famenne, et de Christian Simon, un de nos pensionnés.

Joël Thiry, notre Secrétaire régional, a conclu la séance en insistant sur le débat compliqué qui s’annonce dans le cadre de l’AIP : « Pour obtenir des résultats, nous devrons faire preuve de détermination sans faille et construire un rapport de force qui pèse sur les négociations. Et avoir des revendications claires et partagées. Nous voulons tous que le pouvoir d’achat des travailleurs en général soit revalorisé. L’urgence est à la fois sociale, écologique et démocratique. Nous savons ce que vous voulons : un changement de cap radical ! »

Portfolio