Changement de Présidence à la FGTB fédérale


Le Bureau fédéral de la FGTB s’est prononcé aujourd’hui sur le changement de Présidence à la tête de l’organisation syndicale.

Le Président, Robert Vertenueil, a remis son mandat entre les mains des instances hier après qu’il est apparu qu’il ne pouvait plus compter sur le soutien de celles-ci. Au terme d’un processus démocratique, la confiance ne lui a pas été renouvelée, ce qui entraîne le processus d’élections.

La cause de cette rupture de confiance a été le contact entre Robert Vertenueil et le Président du MR, Georges-Louis Bouchez, en présence de la presse. Un éventuel pacte social a été évoqué lors de cette rencontre et l’impression a, à tout le moins, été donnée que la FGTB et le MR étaient subitement sur la même longueur d’onde. Cette initiative n’avait pas été discutée avec les instances. Le Président a agi sans mandat.

Sur proposition du Secrétariat fédéral de la FGTB, le Bureau fédéral a immédiatement décidé de confier à Thierry Bodson, actuel Secrétaire général de la FGTB wallonne, la mission de Président fédéral, afin d’assurer la direction journalière de la FGTB en collaboration avec la Secrétaire générale, Miranda Ulens, et l’ensemble du Secrétariat fédéral. Et ce jusqu’à la tenue d’élections en bonne et due forme en septembre prochain.

Les candidatures à la Présidence de la FGTB fédérale sont ouvertes dès aujourd’hui et seront clôturées le 15 juin prochain à 17h.

Aux alentours du 15 septembre 2020, un Comité fédéral sera convoqué pour procéder à l’élection officielle du Président.

La FGTB fédérale est d’ores et déjà en ordre de marche pour faire face à l’urgence d’une crise socio-économique qui s’annonce profonde pour le monde du travail.