Projet de loi sur le financement de la sécurité sociale : un danger pour tout le monde


Vous trouverez, en annexe, la lettre que le front commun syndical, Solidaris, la Mutualité chrétienne et le PAC ont fait parvenir ce jour aux membres parlementaires de la Commission des Affaires Sociales chargés de discuter le projet de loi portant réforme du financement de la sécurité sociale.

Cette lettre reprend, en détails, nos inquiétudes quant à ce projet de loi.

Le financement de la sécurité sociale ne peut pas dépendre d’objectifs d’économies budgétaires, de l’âge du départ à la retraite ou d’effets retours escomptés mais incertains.

Ce dont les gens ont besoin, c’est d’une sécurité sociale forte capable d’assurer une bonne protection sociale et le bien-être de toutes et tous. Ce dont les gens ont besoin, ce sont de soins de santé de qualité et accessibles.

Ce dont les gens ont besoin, c’est d’une pension légale garantissant une vie décente lors d’une retraite bien méritée.

La richesse produite en Belgique augmente suffisamment pour trouver des sources de financement innovantes et durables, notamment par le biais d’une fiscalité juste et équitable.

Et ce, afin de permettre à la sécurité sociale de contribuer de manière pérenne à la cohésion sociale et au bien-être.

Cette intervention unilatérale du gouvernement dans un système social majoritairement financé par les travailleurs, et dont les interlocuteurs sociaux sont des gestionnaires responsables, est inacceptable.

Communiqué de presse FGTB – CSC – CGSLB

Bruxelles, le 7 février 2017

Documents à télécharger