La FGTB corrige les chiffres chômage de l’Onem


Plus d’accès aux allocations d’insertion pour les jeunes à partir de 25 ans. Déjà plus de 30.000 personnes exclues !

La FGTB corrige, chaque mois, les chiffres de l’ONEm relatifs à l’évolution du chômage.

Pour la FGTB, les 25.993 allocataires d’insertion exclus du chômage de janvier à août doivent être comptabilisés comme demandeurs d’emploi.

De plus, 5.244 jeunes de 25 ans ou plus dont le stage d’insertion a pris fin, n’ont pas droit à des allocations d’insertion depuis le mois d’août.

A partir du 1er septembre viendront s’y ajouter 1.849 jeunes de moins de 21 ans quittant l’école, qui n’auront même pas le diplôme de l’enseignement secondaire supérieur.

Le chômage n’a pas donc diminué de 24.858 unités sur une base annuelle. En réalité, il a augmenté de 6.379 unités.

Et encore, c’est sans compter les chômeurs qui ont été sanctionnés ou exclus à la suite du renforcement de la disponibilité (active ou passive) : 50.263 en 2014 !

Alors que plus de 600.000 personnes sont sans travail, le gouvernement déclare la chasse aux chômeurs ouverte ! Sans augmenter les possibilités d’emploi. Au contraire, des parents et grands-parents ne peuvent plus partir à la (pré)pension, alors que leurs enfants et petits-enfants ne trouvent pas de travail et sont, par-dessus le marché, privés de revenus.

La FGTB rappelle une fois de plus que c’est le chômage qu’il faut chasser, pas les chômeurs.

Documents à télécharger

Type : Word
Doc Word
(Word – 33 ko)